La biographie d'Agnès


Agnès Aniel est née à Paris. Inspirée par son père musicien (pianiste) dès l'âge de 3 ans elle commence à reproduire sur le piano familial les mélodies qui lui plaisent et chante en permanence (son papa la surnomme Lili Pons, soprane très réputée). Cinquième enfant d'une famille qui en compte sept, son papa voit en elle la seule musicienne d'entre eux.



La biographie d'Agnès
Il l'initie au piano puis le lui fait étudier avec un professeur. Parallèlement à cet instrument, elle travaille le chant intensivement pendant plusieurs années à la salle Pleyel à Paris avec de grands professeurs. L'autonomie que lui donne la guitare la séduit et, devant sa volonté croissante de progresser dans la musique, elle l'étudie et prend des cours avec Marcel Dadi et en classique avec Javier Quevedo.

Agnès Aniel poursuit ses études au cours Hattemer-Prignet à Paris XVIIe, seul établissement à horaires aménagés permettant à l'époque de se consacrer à mi-temps aux études musicales (Véronique Sanson a fréquenté ce même établissement).


Elle rencontre Francis Lemarque, Darry Cowl, Maxime Le Forestier…

Après la disparition brutale de son papa à l'adolescence, Maurice Angevin prend la relève en lui donnant l'occasion de se produire quotidiennement dans les tournées nationales qu'il organisait. Elle entre alors de plain pied dans le métier en sillonnant les routes de France durant de nombreuses années et en se produisant dans des lieux et structures très variés, alternant ses concerts entre la province et les cabarets parisiens.

Elle a l'occasion de rencontrer de prestigieux auteurs-compositeurs comme Francis Lemarque, Darry Cowl et Maxime Le Forestier qui ont influencé son style d'écriture tout en la conseillant sur le métier.

Catherine Lara l'a choisie pour participer au festival "Musiques et chansons de femmes". Par ailleurs, elle remporte le Critérium national de la chanson française d'Avignon.

… fait la première partie de Philippe Lavil, Philippe Chatel, Henri Tachan

Elle s'est produite en première partie de : Philippe Lavil, Philippe Chatel, Henri Tachan, Lucid Beausonge, Francis Lemarque, Georges Chelon, Gilles Dreu et Pascal Danel vis à vis duquel est née une amitié qui les réunit souvent sur scène.

Agnès Aniel écrit et chante comme elle vit, dans la spontanéité, la tendresse et l'authenticité, avec toujours comme principal moteur : l'amour.

Ses chansons, variées, sont tour à tour drôles ou émouvantes mais toujours sincères. Cette talentueuse artiste, qui s'accompagne à la guitare folk ou électro-accoustique, sait captiver son auditoire tant par sa lumineuse présence sur scène que par la chaleureuse complicité qu'elle entretient avec son public en l'entraînant dans son univers.


De sa rencontre avec Tonia Le Goff naîtra une collaboration prolifique. L'écriture de Tonia l'a inspirée au point de composer une grande partie de son répertoire sur ses textes.